Choisir un contrat d’assurance adapté pour un auto-entrepreneur

auto-entrepreneur

Publié le : 16 septembre 20215 mins de lecture

Travailler à son compte et être son propre boss, c’est aussi endosser la responsabilité des dommages liés à son activité. La souscription à une assurance autoentrepreneur n’est pas obligatoire, sauf pour certaines professions. Mais elle permet de se protéger soi-même et d’assurer ses biens. Ainsi, le choix d’un contrat adapté garantit la continuité des activités et limite les impacts en cas de sinistre.

Auto entrepreneur : quelles sont les assurances obligatoires ?

La Responsabilité Civile professionnelle (RC Pro) est exigée pour les professions réglementées alors qu’elle est facultative pour les autres. Mais elle est recommandée pour profiter d’une protection optimale en cas d’accidents professionnels.

La souscription n’est pas obligatoire si vous exercez une profession libérale non réglementée. Toutefois, souscrire à une assurance auto-entrepreneur constitue une protection optimale contre les risques du métier. Elle vous fera bénéficier d’une gestion sécurisée de votre activité en limitant les conséquences financières liées aux éventuels sinistres.

La mutuelle santé est facultative pour ceux qui travaillent à leur compte. Par contre, elle est obligatoire lorsqu’on emploie des salariés. Dans ce cas, votre entreprise est dans l’obligation de choisir une complémentaire santé adaptée aux employés.

L’assurance multirisque professionnelle est obligatoire en cas d’utilisation de local professionnel privé. Elle sert à couvrir le lieu de travail de la perte d’activité due à un sinistre comme les incendies, inondations et cambriolages.

Un auto-entrepreneur qui utilise directement ou indirectement un véhicule pour exercer ses fonctions doit obligatoirement assurer les conducteurs. Pour cela, il faudra souscrire une assurance auto à raison de sa responsabilité civile. 

La garantie décennale est dédiée aux professionnels des travaux publics, de la construction et du bâtiment. D’autres assurances spécifiques peuvent également être obligatoires en fonction du type d’activité exercé. La prévoyance, quant à elle est facultative pour mais recommandée surtout chez les libéraux.

Comment assurer ses biens quand on est autoentrepreneur ?

  • Couvrir ses locaux

Lorsqu’on travaille dans un bureau, on est constamment exposé à différents sinistres. Incendies, inondations, catastrophe naturelle, vol et cambriolage peuvent survenir à n’importe quel moment. L’assurance entreprise (bureau/local professionnel) est le seul moyen d’être dédommagé de la valeur de ses biens. Néanmoins, il faut disposer des justificatifs d’achat des biens à compenser. Le contrat d’assurance auto-entrepreneur multirisque couvre les dommages survenus sur biens d’autrui suite aux sinistres liés à vos locaux professionnels. 

  • Couvrir les pertes d’exploitations

 Pour une activité pérenne, un libéral doit limiter la perte de revenus liés aux sinistres sur locaux et biens professionnels. En effet, une interruption des activités affecte la capacité à fournir des services et conduit à une baisse des profits. Afin de réduire ces risques, il peut souscrire une assurance perte d’exploitation auto entrepreneurs. Les clauses du contrat stipulent la possibilité de location d’un local temporaire en attendant la fin des travaux. L’auto entrepreneur pourra alors conserver ses clients et régler ses charges fixes normalement pendant la réparation du sinistre.

Choisir une assurance autoentrepreneur adaptée : critères et paramètres essentiels

Pour être indemnisé en cas de dommage et sinistre lié à votre activité, vous devez choisir le bon contrat d’assurance autoentrepreneur. Bien que plusieurs risques soient couverts, il est fortement recommandé de privilégier la solution d’assurance qui coïncide à votre budget. Il faudra alors se concentrer sur les critères essentiels en vue de parfaire votre choix :

  • Pensez à l’ensemble des activités couvertes
  • Entrez dans les détails et étudiez la portée géographique de la couverture d’assurance professionnelle. Vérifiez également que le plafond des garanties et les franchises associées offre une prise en charge adaptée à vos besoins.
  • Prenez le temps de bien choisir votre assureur. Un expert reconnu vous offrira un accompagnement complet pendant toute la durée du contrat.

En tenant compte de ces paramètres, votre assurance auto entrepreneur vous prémunira des mauvaises surprises du monde professionnel.

Plan du site