Comment concilier vie de famille et vie de couple ?

vie de couple

Publié le : 07 juin 20236 mins de lecture

Il n’est pas toujours facile de concilier vie de famille et vie de couple. Les aléas de la vie quotidienne font qu’un couple finit souvent par travailler séparément au lieu de travailler ensemble. Il est alors important de savoir s’arrêter, identifier le problème et de le résoudre.

Comment l’arrivée d’un enfant peut-il affecter un couple ?

Les mois qui suivent le mariage sont une continuation de la lune de miel. Le couple ne voit que lui-même et ne pense qu’à lui-même. Les jeunes mariés ont du temps à consacrer à leur couple, à eux-mêmes, à leur travail et à leurs projets. C’est également le cas des couples qui n’ont pas d’enfants. C’est justement cette nouvelle addition qui souvent, chamboule la vie de famille.

Un bébé demande de l’attention : il faut le nourrir, le nettoyer, le calmer, etc. Et ce n’est pas toujours facile quand il est incapable d’exprimer ses besoins. L’arrivée d’un bébé dans une famille va évidemment chambouler toute la dynamique de cette famille. Les parents sont aux anges, ils tombent amoureux de ce nouvel arrivant, lui consacre tout leur temps et très vite et le couple formé par maman et papa est délégué à la deuxième, voire la troisième place.

Quand il faut penser à la fois à son enfant, à son partenaire, aux corvées et à son travail, il ne reste pas assez d’énergie pour penser à son couple, voire à soi. Comment faire fonctionner un couple si la personne qui constitue la moitié du couple est négligée ? Surtout, un couple demande un grand investissement d’énergie, mais comment faire si c’est justement cette énergie qui manque ? cliquez ici pour plus d’infos.

Il faut reprendre les choses en main

Élever un enfant demande énormément d’énergie et il est fréquent qu’à la fin de la journée, il ne reste pas grand-chose à donner. Résultat, le mari se sent souvent délaissé et ignoré. S’il se plaint auprès de sa femme, celle-ci peut s’offusquer en se disant que ses efforts ne sont jamais assez. Dans ce genre de situation, deux cas peuvent nuire au couple : le ressentiment et la dispute.

La dispute éclate lorsque les deux parties ont l’impression de ne pas être entendues et comprises. Mais elle éclate également lorsque l’une ou les deux parties refusent d’écouter. Des parents heureux vont de pair avec parents ouverts à la discussion. Il ne faut jamais se hâter à faire des conclusions, mais au contraire laisser à l’autre le temps de s’exprimer. Si vraiment une faute a été commise, des mots durs prononcés, il faut savoir reconnaître ses torts et s’excuser.

Lorsque la dispute est trop fréquente ou trop violente, il arrive que le couple choisisse de se taire. La communication est la clé d’une relation durable. Si les parties n’expriment pas leurs sentiments, ceux-ci vont s’accumuler et se transformer en ressentiment et haine.

Il faut savoir aller de l’avant

Être ouvert au dialogue est déjà un grand pas vers une vie de famille plus heureuse et plus harmonieuse. Donner à l’autre le temps et l’occasion de s’exprimer, l’écouter, essayer de comprendre et discuter calmement. S’il y a eu des frictions, il faut savoir reconnaître ses fautes, réparer ses erreurs, mais surtout, s’excuser.

La prochaine étape consiste pour chacun des parents à prendre soin de lui-même. Il est difficile de se laisser apprécier et d’apprécier les autres lorsqu’on ne s’apprécie pas soi-même. Une fois cette étape faite, le couple pourra à nouveau se consacrer du temps à lui-même. Il faut comprendre et accepter que les choses aient changé, et par conséquent trouver une solution qui convient à ce statut de parents. Le temps passé ensemble peut être plus court, les fêtes moins endiablées.

Et pour que le dialogue fonctionne, pour qu’il soit possible de passer du temps ensemble, il faut savoir s’organiser. Les décisions prises à la maison doivent être décidées ensemble. Les parents doivent s’organiser de manière que l’un puisse passer du temps avec les enfants et que l’autre puisse se reposer.

L’importance d’un couple heureux pour les enfants

Il ne faut pas oublier que l’enfant apprend en observant. Un enfant qui a été élevé par des parents incapables d’engager le dialogue ne saura pas s’exprimer. Et un enfant dont les parents ne savent que se disputer ne saura s’exprimer qu’à travers cris, colère et agressivité. L’enfant va prendre comme principal exemple ses parents. C’est pourquoi ces derniers doivent toujours veiller à montrer la meilleure image possible.

Parents heureux dit enfants heureux. Des études ont montré que l’humeur des parents affecte celle des enfants. La dépression peut se transmettre d’une façon autre que la génétique. Même si une maman cache son mal-être, l’atmosphère autour d’elle va finir par affecter son enfant. Le rire, la joie et la bonne humeur sont contagieux, tachez de les transmettre !

Un couple heureux constitue un très bel exemple pour leurs enfants. Il ne s’agit pas seulement de leur montrer comment communiquer, comment se comporter avec les autres ou comment exprimer ses sentiments à travers gestes et mots, il s’agit également de leur donner une certaine confiance en soi. Un enfant élevé dans une famille heureuse est plus serein, plus sûr de lui et plus compréhensif.

Plan du site