Comment tricoter un bonnet : trouver un site spécialisé

Protéger la tête du froid est la fonction première d’un bonnet tricoté. Il ne faut pas oublier qu’être en harmonie avec toutes les tenues est aussi un élément du dressing. La forme, la couleur, le motif et le fil sont autant de critères à prendre en compte lors de la création de vos propres modèles de bonnets tricotés.

Comment choisir la forme du bonnet à tricoter?

Il existe de nombreux modèles de bonnets pour femmes, qui peuvent tous être utilisés comme modèles de bonnets. Selon la forme de votre visage et votre accessoire. Avant de tricoter un bonnet, vous pouvez choisir parmi trois formes.

  • Maquette de bonnet tricoté avec ou sans pompons

Un bonnet droit peut se porter avec ou sans pompon. Son tissage laisse de la place sur le dessus de la tête et ne tombe pas. Choisissez un fil à tricoter assez épais ou suffisamment torsadé et tricotez un peu plus serré, ou faites un point décoratif qui tend le fil, comme une torsade. Vous trouverez de nombreux modèles de bonnets droits pour femmes ainsi que des bonnets tricotés pour hommes dans cette forme.

  • Le bonnet surdimensionné

Très stylé, le bonnet en maille oversize a une forme droite qui retombe ou de côté. Les mailles doivent être extensibles, voire douces, pour obtenir de bons résultats. Évitez les câbles tressés ou le point de croix, mais les bas et les aiguilles doubles conviennent. Vous pouvez ajouter un petit pompon.

  • Bob, un bonnet en tricot circulaire

Enfin, un bob ou une casquette ronde recouvre complètement la tête. Il a l’avantage d’être très rapide à réaliser et ne donne généralement qu’un bonnet en laine. Vous pouvez tricoter des motifs géométriques ou des points fantaisie, mais sur de courtes distances. Suivez ce lien et obtenez plus d’informations.

Quel type de bordure opter pour un bonnet à tricoter ?

Pour tricoter un bonnet, à ne pas confondre avec le revers, est un élément décoratif qui à la fois accentue le visage et les accessoires qui renforce le tricot là où il faut assurer le maintien du bonnet. Vous pouvez choisir de lui donner beaucoup d’importance en jouant sur le volume de la maille, ou au contraire la rendre très discrète.

Si votre chapeau est ample et fait de fil fin, ne faites pas trop attention au bord, la forme générale fera le reste. Par contre, faites attention au bord du bonnet droit, c’est le point de départ du motif que vous tisserez jusqu’à la pointe. L’ourlet côtelé ou jarretière est un classique facile. Tressez 4 à 6 rangs pour une bordure décorative.

Vous avez différentes possibilités de côtes, les plus courantes étant 1/1 ou 2/2. Méfiez-vous des côtes qui ne sont pas resserrées, comme les côtes envers ou les côtes anglaises, qui ne fonctionneront pas et créeront une bordure trop molle et qui s’élargit facilement pour rester en place. Si vous cherchez un point fantaisie, choisissez une côte point de riz (idéal si le reste de votre bonnet est également tricoté en point de riz) ou une côte spirale.

Comment accomplir les finitions ?

La réalisation du travail commence généralement par une étape de réduction, qui nécessite l’utilisation d’un anneau marqueur. Placer ainsi les anneaux sur les 8 mailles de chaque série, avec deux mailles devant l’anneau marqueur. Après cela, réduisez les mailles et continuez à faire les mêmes gestes, en revenant de chaque rang, c’est important pour vous.

Après un certain temps, vous constaterez que votre bonnet deviendra de plus en plus petit. Dans ce cas, il est recommandé d’utiliser une aiguille plus petite. Une fois qu’il ne vous reste plus que 4 mailles, coupez le fil à tricoter et enfilez-le dans les dernières mailles restantes. Pour cela, n’hésitez pas à utiliser un crochet à repriser ou un crochet. Enfin, tout ce que vous avez à faire est de saisir le fil et de le tisser soigneusement dans votre chapeau, tout en haut. Cela permet entre autres d’avoir une tasse bien fermée avec une belle finition d’un bonnet en laine qui va bien s’assortir avec un accessoire selon votre choix.