Investissement et accumulation d’actifs : les types d’investissement

Les thèmes de l’investissement, de l’accumulation d’actifs et de la prévoyance retraite sont pertinents partout. Compte tenu de l’évolution des taux d’intérêt, de nombreux investisseurs se voient contraints de repenser leur stratégie d’accumulation d’actifs. Les discussions récentes sur les maigres fonds de l’assurance pension légale, qui signifient pour beaucoup une pauvreté programmée à l’avance dans la vieillesse, donnent une raison d’examiner de plus près les produits financiers et les formes d’investissement. Quel que soit le type d’investissement auquel un investisseur appartient, il existe quelques règles et principes importants que tout épargnant responsable devrait connaître et suivre afin de réussir à accumuler des richesses :

Le règlement des dettes : La forme la plus efficace d’investissement

Une nouvelle voiture, le rêve d’être propriétaire de son logement ou la prévoyance retraite- les raisons d’épargner sont nombreuses. Néanmoins, toute personne qui souhaite épargner systématiquement et mettre régulièrement de côté une partie de ses revenus devrait d’abord rembourser ses dettes. Il est plus avantageux d’utiliser un héritage ou un versement unique de votre employeur pour rembourser des prêts existants ou solder votre facilité de caisse que de placer l’argent. En règle générale, les intérêts sur les prêts sont nettement supérieurs au rendement que l’on peut obtenir avec un investissement.

Procéder systématiquement

L’épargne exige un haut degré d’autodiscipline. Ceux qui planifient leur accumulation d’actifs et procèdent systématiquement ont plus de facilité à atteindre leur objectif d’épargne. L’expérience montre que les épargnants qui agissent selon le plan réagissent plus calmement en cas de fortes fluctuations des prix et sont mieux protégés contre les réactions de panique.

La diversification : l’alpha et l’oméga de l’investissement

Les meilleurs experts financiers ne peuvent pas prédire l’évolution d’un investissement dans le futur. Le développement économique est déterminé par l’interaction de nombreux facteurs qui ne peuvent être calculés, même avec des modèles complexes. En outre, les événements politiques ont parfois un effet dramatique sur les mouvements de prix des actions, des obligations, des devises ou des matières premières. Pour atténuer ces fluctuations et minimiser le risque de perte, les investisseurs doivent placer leur épargne le plus largement possible. Dans le monde de la finance, cette répartition de l’argent investi entre différents types d’investissements est connue sous le nom de diversification. Si vous investissez de manière diversifiée, vous pouvez compenser les pertes sur un type d’investissement par des gains provenant d’autres types d’investissement.

Relation entre la durée des investissements et leur performance

L’expérience montre que les investisseurs à long terme sont ceux qui réussissent le mieux. C’est pourquoi toute personne qui souhaite se constituer un coussin financier pour ses vieux jours devrait commencer à prendre des dispositions pour sa retraite le plus tôt possible. Sur plusieurs années, les fluctuations de prix à court terme ne jouent qu’un rôle secondaire. En outre, de nombreux investisseurs sous-estiment l’effet positif des intérêts composés, qui augmentent considérablement le rendement des investissements à long terme.

Souvent non pris en compte : Les coûts de l’investissement

Toute forme d’investissement entraîne des coûts. Lors de l’achat et de la vente d’actions et d’autres titres, des coûts de transaction, des frais et parfois une commission de courtage sont dus. En outre, les propriétaires de titres doivent disposer d’un compte de dépôt, pour lequel l’institution financière perçoit des droits de garde. Les actionnaires des fonds participent non seulement aux bénéfices générés, mais aussi aux coûts de gestion des actifs. De nombreux investisseurs s’intéressent à l’or comme moyen sûr de placer leurs économies. Ceux qui achètent de l’or physique doivent garder à l’esprit que la conservation entraîne des coûts pour un coffre-fort ou l’achat d’un coffre.

Les coûts encourus doivent être soigneusement pris en compte lors de la planification de l’investissement, car ils réduisent le rendement de l’investissement.

Les principaux critères d’investissement de l’argent pour se constituer un patrimoine :

Risque, sécurité, disponibilité

Le marché financier offre une multitude de produits qui doivent être utilisés différemment en fonction de la situation individuelle. En tout état de cause, il est important de ne jamais mettre tous ses œufs dans le même panier en matière d’accumulation d’actifs. Une accumulation efficace d’actifs ne peut être obtenue que par un mélange judicieux de risque, de sécurité et de disponibilité. Toutefois, la pondération des différentes actions dans le portefeuille d’investissement individuel dépend de la situation initiale de l’épargnant individuel et, bien sûr, du type d’investisseur.

Les quatre types d’investissement et leurs caractéristiques

Les conseillers en investissement font essentiellement la distinction entre quatre types d’investissements, qui se basent essentiellement sur la tolérance au risque de l’investisseur, le rendement attendu et les circonstances ou le temps disponible :

Type 1 : Investisseurs axés sur la sécurité

Le type axé sur la sécurité souhaite éviter les pertes autant que possible et mise sur une appréciation régulière et des rendements sûrs pour constituer son patrimoine. C’est probablement là que l’on trouve la grande majorité des épargnants allemands, qui épargnent généralement dans un but précis. Outre les dépôts à terme et l’argent au jour le jour, les Bundesobligationen (obligations d’État allemandes) constituent un bon choix pour le portefeuille d’investissement. Il s’agit de titres qui ne comportent pratiquement aucun risque de défaillance, car l’État garantit ces titres avec ses recettes fiscales. Il est également conseillé à l’investisseur soucieux de sécurité d’investir un petit montant (30 % maximum) dans des fonds d’actions et de prévoir une durée de trois ans.

Étant donné qu’il existe une règle irréfutable en matière d’investissement selon laquelle plus le rendement promis augmente, plus la sécurité diminue de manière disproportionnée, les investisseurs soucieux de sécurité ont tout intérêt à ne pas fixer leurs attentes en matière de bénéfices à un niveau trop élevé.

Type 2 : Investisseurs axés sur le revenu

L’objectif de l’accumulation d’actifs est ici avant tout de générer de bons rendements, bien que l’aspect sécurité soit aussi relativement bien noté. Les investisseurs axés sur le revenu investissent une part beaucoup plus importante (jusqu’à 60 %) dans des fonds d’actions et des fonds immobiliers, mais aussi une part non négligeable dans des dépôts à vue et à terme ainsi que dans des obligations fédérales. Trois à cinq ans doivent être pris en compte comme période d’investissement.

Type 3 : Investisseurs axés sur la croissance ou les bénéfices

Ce type d’investisseur est prêt à prendre des risques plus élevés en échange de rendements attendus plus élevés, mais il souhaite que ces risques restent dans des limites gérables. Outre les fonds indiciels, les fonds d’actions et les fonds immobiliers, le call money comme pécule, les obligations d’État allemandes et étrangères, les matières premières font également partie d’un tel portefeuille. Toutefois, pour obtenir un rendement correspondant, il faut tenir compte d’une période d’investissement de cinq ans ou plus. Ce type de portefeuille d’investissement axé sur la croissance convient parfaitement à la prévoyance retraite et au financement immobilier à long terme. Ceux qui souhaitent disposer à nouveau de leur argent à tout moment, ou du moins dans un délai relativement court, n’ont ici aucune possibilité de surpasser les fluctuations de prix.

Type 4 : Investisseurs axés sur l’opportunité

L’investisseur orienté vers l’opportunité est conscient du risque qu’il prend afin d’obtenir la croissance la plus élevée possible des bénéfices dans l’accumulation d’actifs. L’accent est mis sur l’accumulation d’actifs à long terme. Le marché financier offre un large éventail de produits aux investisseurs soucieux de saisir des opportunités. Jusqu’à 80 % du portefeuille doit être constitué d’investissements en actions. Elles devraient provenir à la fois d’entreprises des pays industrialisés (60 %) et des marchés émergents (20 %). Outre les actions et les parts de fonds d’actions, les fonds de matières premières, l’or et seulement une petite partie des obligations d’État jouent un rôle. Le principe selon lequel les investissements, quelle que soit leur forme, n’ont de sens que si l’argent n’est utilisé à aucune fin pendant une période suffisamment longue ne s’applique pas uniquement aux investisseurs axés sur les opportunités. En outre, les investisseurs doivent avant tout penser à rembourser leurs éventuels emprunts au préalable et à régler toutes les dettes en cours. Le meilleur rendement reste les intérêts que vous ne devez pas payer.

Sélection de formes d’investissement appropriées

Pendant de nombreuses décennies, de nombreux Allemands ont préféré les livrets d’épargne ou ont placé leurs économies sur des comptes de dépôt à vue ou à terme. La persistance du faible niveau des taux d’intérêt et la hausse des taux d’inflation ont provoqué une remise en question. Le nombre de petits investisseurs à la recherche d’alternatives à haut rendement est en augmentation. Grâce à Internet et à la diffusion croissante des services bancaires en ligne, les épargnants peuvent choisir parmi un large éventail d’offres. Mais toutes les formes d’investissement ne conviennent pas à tous les investisseurs. Seule une analyse approfondie permet de déterminer quel investissement est optimal pour quel épargnant.

Analyse des circonstances personnelles de vie et financières

Tout processus de planification patrimoniale doit commencer par une analyse approfondie. La forme d’investissement qui convient à un investisseur dépend non seulement de sa volonté de prendre des risques, mais aussi de ses conditions de vie et de ses revenus personnels.

Définir les objectifs et l’horizon temporel de l’investissement

L’épargne ne doit pas être une fin en soi, mais doit servir à réaliser certains souhaits, à concrétiser des objectifs de vie importants ou à assurer le niveau de vie à long terme.

C’est la première question à laquelle l’investisseur doit répondre. Un stagiaire en début de carrière aura un objectif différent de celui d’un père de famille actif qui doit assurer la sécurité de sa jeune famille et planifier sa propre retraite.

L’objectif d’investissement détermine l’horizon d’investissement. Si vous épargnez pour une voiture ou si vous voulez constituer un capital pour un prêt à la construction, vous voulez atteindre votre objectif en quelques années. Les placements financiers à long terme sont parfaitement adaptés à la prévoyance retraite. Si vous prenez des dispositions à temps, vous pourrez profiter de votre retraite sans soucis matériels.

La diversification réduit le risque de perte

Ne jamais mettre tous ses œufs dans le même panier” est une règle des agents de change expérimentés. Si vous mettez tous vos œufs dans le même panier, vous risquez de perdre toute votre fortune en très peu de temps. En règle générale, ces fluctuations de prix ne touchent pas tous les secteurs de l’économie de la même manière. C’est pourquoi les experts recommandent une bonne combinaison de différentes formes d’investissement. Par exemple, un portefeuille doit contenir des placements à intérêt fixe, des formes d’investissement à haut rendement comme les actions, de l’or et aussi des biens immobiliers. La proportion des différentes formes de placement dans le volume total dépend de l’objectif d’épargne, de l’horizon de placement et de la tolérance au risque de l’investisseur.

Quelles sont les formes d’investissement disponibles ?

Même avec des montants d’investissement relativement faibles, les investisseurs ont aujourd’hui accès à presque toutes les options d’investissement. Pour certaines formes d’investissement, une connaissance particulière des relations économiques est nécessaire afin d’investir avec succès.

Comptes à vue et à terme Bien que les taux d’intérêt soient actuellement assez bas, il est judicieux de placer une petite partie de votre épargne sur des comptes à vue ou à terme. L’avantage de cette forme d’investissement est le haut niveau de sécurité. Les dépôts sont protégés par le Fonds de protection des dépôts en cas de difficultés financières de la banque. Les investisseurs doivent réfléchir soigneusement à la quantité d’argent qu’ils placent sur ces comptes, car l’inflation peut faire fondre l’épargne. Une réserve pour les urgences est suffisante. L’épargne au-delà de la réserve d’urgence devrait être investie pour une plus longue période à un taux de rendement attractif.

Actions Selon les experts financiers, le marché boursier est incontournable lorsqu’il s’agit d’investir de l’argent. Cette forme d’investissement est bien adaptée pour se protéger efficacement contre les conséquences de l’inflation et pour générer des rendements intéressants. Parallèlement, plusieurs banques directes offrent aux investisseurs privés la possibilité de négocier des actions de manière indépendante. Cependant, de nombreux investisseurs se sentent dépassés lorsqu’il s’agit de sélectionner des actions.

Fonds Si vous souhaitez laisser ces décisions aux professionnels, vous pouvez acheter des parts de fonds et profiter ainsi des opportunités du marché boursier. Cette forme d’investissement est recommandée aux investisseurs ayant un horizon de placement à long terme. Au moment de choisir, les investisseurs doivent examiner attentivement les coûts facturés pour la gestion du fonds.

Fonds indiciels (ETF) Depuis quelques années, les investisseurs optent de plus en plus pour les ETF (ETF : abréviation de exchange-traded fund). Ces fonds sont également connus sous le nom de fonds indiciels. Contrairement aux fonds classiques, ce type d’investissement n’a pas de gestionnaire qui gère les actifs des actionnaires. Au lieu de cela, un indice spécifique est suivi par l’achat d’actions. De cette façon, l’investisseur peut investir très largement, même avec de petits montants, et limiter efficacement le risque de perte. En outre, l’investisseur reste flexible, puisque les actions des fonds indiciels peuvent être négociées chaque jour de bourse. Les plans d’épargne ETF sont recommandés aux investisseurs qui souhaitent épargner un montant fixe chaque mois. Les coûts pour les ETfs sont très faibles.

Examiner régulièrement le portefeuille

Comme les différentes formes d’investissement évoluent différemment, le portefeuille doit être revu régulièrement. Si, par exemple, les actions ont surperformé, le portefeuille est réduit à la proportion souhaitée. Le montant est alors investi dans la forme d’investissement dont la part est inférieure à la valeur planifiée.

Objectif d’épargne atteint : épargner et retirer son épargne

Si le moment est proche où l’on a besoin de l’épargne, il convient de garantir le revenu en optant pour des formes d’investissement sûres. Sinon, il peut arriver que les avoirs utilisés pour la prévoyance vieillesse soient perdus à cause d’un crash.

Gestion responsable des pertes

Tout investisseur doit savoir que les marchés financiers connaissent souvent des turbulences qui font chuter le prix des actions, des obligations ou des parts de fonds, de sorte que les pertes ne peuvent jamais être totalement exclues. Si les prix baissent, il est important de rester calme et de ne pas paniquer. L’expérience montre que la situation se calme et que les prix remontent.

Comment les éventuelles pertes monétaires peuvent-elles être compensées à court terme ?

Que doivent faire les investisseurs lorsque les pertes à court terme contrecarrent une planification financière minutieuse ? Un petit prêt peut aider à boucher le trou qui en résulte dans le budget du ménage et à combler le goulot d’étranglement financier. 

La demande est examinée immédiatement. En règle générale, le prêt est approuvé en une heure et l’argent est transféré sur le compte de l’emprunteur. Pour les cas particulièrement urgents, il existe l’option express. Le client peut ensuite disposer du prêt peu de temps après.