Le CBD : ses bienfaits et son potentiel pharmacologique

CBD

Publié le : 02 décembre 20216 mins de lecture

Au cours de ces dernières années, le CBD est considéré comme le cannabinoïde le plus connu après le Tétrahydrocannabinol . Vous allez le découvrir sous différents aspects tels que l’huile de CBD, infusion de cannabidiol, cosmétiques à base de Cannabis ou les fleurs de cannabis. Veuillez remarquer que ce produit ne fait pas partie d’un antibiotique, que vous êtes libre d’en commander dans les magasins spécialisés sans prescription. Parallèlement, bon nombre de recherches pharmacologiques et médicales étudient cette thématique. Les recherches sur les caractéristiques de Fleurs de CBD, ses avantages et son potentiel pharmacologique continuent d’émerger.

Quels sont les principaux bienfaits du CBD ?

Souvent connu sous le nom « cannabidiol », l’abreviation « CBD » représente le 1er cannabinoïde existant dans le cannabis et est quelquefois le 2nd cannabinoïde le plus abondant dans la fleur de chanvre. Récemment, dans le domaine du plan du Canada visant à obtenir du CBD médicinal, des souches de CBD et des produits à base de chanvre médical comportant surtout du CBD ont été développés, même si des traces de tetrahydrocannabinol et d’autres substances aient été développées.

La fleur de cbd en France est célèbre pour ses effets à la fois anti-anxiété et anticonvulsivants, étayés par des démonstrations précliniques et cliniques. De nombreuses recherches ont aussi prouvé des effets neuroprotecteurs, antipsychotiques, immunomodulateurs et anti-inflammatoires. Cependant, les mécanismes de l’efficacité du cannabinoi sont encore mal compris, l’insuffisance de démonstration à l’appui d’innombrables caractéristiques thérapeutiques possibles constitue un obstacle à l’application clinique du CBD.

Les crises liées à l’épilepsie pharmaco-résistante font partie des signes avec beaucoup de démonstrations en faveur de l’exploitation du cannabis. Le cannabidiol, le principal produit médicamenteux conçu à partie de cannabidiol a été démontré en 2018 par FDA des États-Unis comme anticonvulsivant dans le soin du symptôme de Dravet ou de Lennox-Gastaut. Il a aussi été démontré par l’AEM en 2019, toutefois, n’est actuellement pas libre au Canada. 

Pour découvrir d’autres bienfaits de l’utilisation de fleur de cbd en France, veuillez à pratiquer un certain nombre de recherches en ligne.

Le potentiel pharmacologique du CBD

Effets anti-inflammatoires du cannabidiol :

Actuellement, l’atténuation des douleurs persistantes inclut généralement des soins anti-inflammatoires de la classe des opioïdes (à base d’opium). Bien que leur efficacité soit incontestée, ils peuvent provoquer tant d’effets indésirables que secondaires : diverses déficiences physiologiques, diminution des systèmes immunitaires, nausées, addiction et accoutumance. Pour ces motifs, beaucoup de gens décident de se diriger vers l’huile de cannabidiol dans le but d’atténuer ces douleurs. En plus d’atténuer la souffrance, l’huile de cannabidiol permet de diminuer la sensation de souffrance en activant des réactions positives dans de nombreuses parties de votre organisme, produisant ainsi des effets de soulagement de la douleur.

À remarquer qu’à part la douleur persistante que la fleur de cannabis serait capable d’atténuer, il a été démontré que le CBD disposait d’un effet positif sur les souffrances :

  • Associé au problème de Crohn
  • Associé au syndrome polyalgique idiopathique diffus
  • Associé à la maladie inflammatoire persistante
  • Associé aux maux de tête intense
  • Associé aux règles
  • Articulaires (rhumatismes, arthrite…)
  • Musculaires : asthénie musculaire, élongation…

D’autres potentiels pharmacologiques du CBD

Potentiel antipsychotique et anti-anxiété du CBD

La sérotonine fait partie d’un neurone qui aide à réguler non seulement le comportement, mais l’humeur également. Plus généralement, elle tient une place importante dans la santé le bien-être cognitif, émotionnel et psychique. D’après une recherche réalisée sur des animaux, le cannabidiol affecte la façon dont les récepteurs du cerveau répondent à la sérotonine. Des recherches ont montré que le cannabis agit sur la région du cerveau à l’endroit où se trouve le stress. Par conséquent, au fur et à mesure que l’huile de cannabis est consommée, on voit :

  • Limitation des conséquences physiologiques de perturbation (à l’instar de l’augmentation de la fréquence cardiaque, etc.)
  • Réduction du stress.
  • Soins des maladies neurodégénératives et effets antioxydants.

La pertinence des récepteurs dans les pathologies évolutives du cerveau est bien établie.

D’autre part, le cannabidiol agit immédiatement sur c’est-ce qu’on appelle CB1. Il est alors bon afin de faire face aux pathologies graves et à leurs signes comme :

  • La trouble auto-immune chronique
  • Le problème de Parkinson
  • L’aspect le plus courant de la maladie neuro dégénérative

Quelques recherches qui ont été réalisées sur les animaux démontrent que le cannabidiol pourrait inverser le déclin cognitif examiné chez les animaux qui souffrent de la maladie neuro dégénérative et de problème de Parkinson. La fleur de cbd est connue pour protéger contre les lésions cérébrales en limitant la toxicité du peptide.

Plan du site